LA PHOTO. Maroc: chaque soir, les Rifains descendent dans la rue

Par Jacques Deveaux | Publié le 17/06/2017 à 14H06, mis à jour le 17/06/2017 à 14H06

La contestation ne faiblit pas à Al Hoceima, la capitale du Rif marocain. Depuis quinze jours, les manifestations sont quotidiennes pour réclamer la libération des leaders du «Hirak». Depuis sept mois et la mort d'un jeune poissonnier, le mouvement réclame justice et équité pour la région.

  • Manifestation à Al Hoceima
    Manifestation à Al Hoceima

    Les décisions de la justice marocaine risquent de jeter de l’huile sur le feu. 25 manifestants ont été condamnés à 18 mois de prison ferme le 14 juin 2017. Ils étaient accusés de «violences à l’égard des forces de l’ordre», lors d’une manifestation à Al Hoceima. Désormais, la contestation s’étend jusqu’à Rabat. Le 11 juin 2017, entre 11 et 15.000 personnes ont défilé pour libérer les leaders rifains. © Fadel Senna/AFP