LA PHOTO. Maroc: les enfants fêtent leur premier jeûne

Par Laurent Filippi | Publié le 24/06/2017 à 15H05

Quelques jours avant la fin du ramadan a lieu Laylat al-Qadr, ou la Nuit du destin. Pour les musulmans, c’est au cours de cette nuit que le Coran a été révélé à Mahomet. Mais pour les enfants, la journée qui précède est aussi un événement. Ils effectuent leur premier jeûne. A sa rupture, ils sont parés de vêtements traditionnels et leurs familles immortalisent ce moment magique par une photo.

  • Parés leurs plus beaux atours ils prennent pose pour photo-souvenir
    Parés de leurs plus beaux atours, ils prennent la pose pour la photo-souvenir

    Les enfants pré-pubères n'ont en principe pas le droit de jeûner. Mais à l'occasion de Laylat al-Qadr, ce premier jeûne symbolise pour ces enfants marocains le premier pas vers l’adolescence et une initiation au ramadan. Les filles portent de magnifiques caftans et des babouches. Emmenées chez des «neggafates» (femmes qui préparent les mariées), elles sont maquillées et parées de bijoux. Les garçons, eux, revêtent des djellabas brodées ou des «jabadours» (chemises et pantalons traditionnels). Ainsi vêtus, ils se promènent dans les rues. Pour leur faire oublier la faim, les parents n’hésitent pas à utiliser des stratagèmes: visite de zoo ou partie de vidéo entre amis... Une séance de photos clôture cette journée mémorable.  © Artur Widak/NurPhoto/AFP