LA PHOTO. Mexique: l'Oncle Sam moqué par un opposant au mur Trump

Par Dominique Cettour Rose | Publié le 27/02/2017 à 17H21, mis à jour le 28/02/2017 à 11H42

L'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le 20 janvier 2017, a considérablement refroidi les relations diplomatiques entre le Mexique et les Etats-Unis. Depuis, les opposants au projet de construction d'un mur supplémentaire de 2.000 km entre les deux pays ne désarment pas et continuent à manifester contre le président américain et le manque de fermeté de leur dirigeant, Enrique Peña Nieto.

  • A Ciudad Juarez nord Mexique 26 février 2017.
    A Ciudad Juarez, nord du Mexique, le 26 février 2017.

    Un manifestant se moque de l'Oncle Sam, qui symbolise l'administration américaine, tandis qu'une trentaine d'autres opposants au futur mur ont peint des slogans sur la clôture de 1.120 km existant déjà le long de la frontière. Jusque-là, la construction de cet ouvrage a coûté entre un et huit millions de dollars par km. Le coût de chaque kilomètre du futur mur est estimé par les spécialistes à 21 millions de dollars.  © Christian Torres/AP/SIPA