LA PHOTO. Nigeria: à Lagos, le président Buhari songe à sa réélection en 2019

Par Véronique le Jeune (avec AFP) | Publié le 31/03/2018 à 16H37, mis à jour le 01/04/2018 à 13H01

La première visite officielle effectuée par le chef de l'Etat nigérian à Lagos, poumon économique du pays, a fait l'effet d'un événement historique. A un an de la présidentielle (février 2019), ce déplacement, sans cesse repoussé depuis l'entrée en fonction de M. Buhari en mai 2015, a en quelque sorte lancé une pré-campagne électorale. «Demain peut être meilleur qu'aujourd'hui» a déclaré M. Buhari

  • Muhammadu Buhari porte toast à son ami précieux soutien politique Tinubu.
    Muhammadu Buhari porte un toast à son ami et précieux soutien politique Tinubu.

    Le président nigérian, 75 ans, un Peul du nord à majorité musulmane, a beau ne pas avoir encore annoncé s'il comptait se présenter pour un second mandat, le scrutin de 2019 est déjà dans tous les esprits. Si M. Buhari veut avoir des chances de gagner, il doit obtenir le soutien du sud-ouest dominé par le groupe ethnique yourouba, celui de Bola Tinubu, surnommé le «faiseur de rois», qui l'a reçu à Lagos, mégapole tentaculaire où vivent quelque 20 millions d'habitants. Le All Progressive Congress (APC), parti au pouvoir, désignera son candidat lors de primaires prévues pour la seconde partie de l'année 2018. © Stefan HEUNIS / AFP