LA PHOTO. Nigeria: les communautés veulent leur part de la manne pétrolière

Par Michel Lachkar | Publié le 30/08/2017 à 16H29, mis à jour le 01/09/2017 à 12H23

Le village de Belema, situé dans le sud du Nigeria, vit depuis 37 ans dans l'ombre (et la pollution) d'une station pétrolière gérée par la compagnie Shell. Malgré les abondantes richesses pétrolières, les habitants de la région disent n'avoir jamais profité des revenus générés par l'or noir. En dépit de prix bas en 2016, l'exportation de pétrole a rapporté 28 milliards de dollars au pays.

  • Ces femmes se relaient pour occuper site pétrolier compagnie shell.
    Ces femmes se relaient pour occuper un site pétrolier de la compagnie shell.

    Protestant contre des conditions de vie désastreuses, des centaines d'habitants du village de Belema ont pris d'assaut une station de la filiale locale du géant pétrolier anglo-néerlandais, qui a stoppé sa production. Depuis le 11 août 2017, les occupants se relaient 24h/24 pour maintenir une présence constante sur le site. Shell assure avoir créé des emplois dans la région et tenté de travailler avec les communautés. Des efforts qui, selon la compagnie, ont été freinés par des luttes de pouvoir locales. Un accord serait en vue avec la compagnie pour améliorer les écoles et les centres de santé à Belema. Mais dans l'Etat voisin du Delta, les employés d'une installation gazière ont à leur tour déclenché une grève pour des motifs similaires ces derniers jours. © AFP PHOTO / PIUS UTOMI EKPEI