LA PHOTO. Nigeria: une pénurie d'essence paralyse le pays

Par Catherine Le Brech | Publié le 28/12/2017 à 11H58, mis à jour le 28/12/2017 à 11H58

Au Nigeria, les files d'attente devant les stations-service ne diminuent pas. Il faut parfois 24h aux automobilistes pour faire le plein. En cause, une pénurie d'essence raffinée, alors même que le pays est le premier producteur de pétrole d'Afrique. Cette crise rejaillit sur la population et les entreprises qui dépendent souvent de groupes électrogènes au diesel pour se fournir en électricité.

  • Dans station-service Lagos au sud-ouest Nigeria.
    Dans une station-service de Lagos, au sud-ouest du Nigeria.

    Une femme prend son mal en patience en cette fin décembre 2017. Sur l'origine de la crise, chacun se renvoie la balle. Certains distributeurs accusent la Société nationale nigériane du pétrole de ne pas mettre assez de ressources pour faire face à une demande accrue pour les fêtes de fin d'année. Maikanti Baru, son directeur, met en cause les vendeurs d'essence à la sauvette qui, selon lui, paralysent les stations-service pour faire monter les prix de vente au marché noir. De leur côté, les Nigérians suspectent le gouvernement de générer cette crise pour pouvoir augmenter les prix du carburant en 2018. De quoi alimenter les tensions dans ce pays de 190 millions d'habitants. © PIUS UTOMI EKPEI / AFP