LA PHOTO. Ponso, dernier survivant de l'île aux chimpanzés en Côte d'Ivoire

Par Géopolis (avec AFP) | Publié le 26/09/2017 à 12H11

L'île aux chimpanzés dans le village de Grand-Lahou, à une centaine de kilomètres d'Abidjan, est un bout de forêt tropicale dans l'estuaire du fleuve Bandaman. Elle a abrité il y a plus de 30 ans une vingtaine de ces grands singes, utilisés dans des expérimentations médicales sur le cancer. Ponso en est le dernier survivant.


  • «Ponso est seul survivant d'un groupe 20 chimpanzés transférés en 1983
    «Ponso est le seul survivant d'un groupe de 20 chimpanzés transférés en 1983

    par (le laboratoire) Vilab-Liberia en Côte d'Ivoire. Depuis août 2015, l'association les Amis de Ponso paye pour sa nourriture et son soigneur Germain», lit-on sur une pancarte en bois près du débarcadère, renvoyant à une page Facebook. En 2015, ce grand singe d'un mètre de haut a vécu un drame: sa compagne et ses deux enfants sont morts de manière mystérieuse. Depuis, l'animal vit seul. Le sort de Ponso préoccupe la population et la toute nouvelle Société africaine de primatologie, qui entend lutter contre la situation catastrophique des primates. La population de chimpanzés a chuté de 90% en deux décennies en Côte d'Ivoire. Il y a deux façons de sauver Ponso: lui trouver de la compagnie ou le transporter ailleurs.  © ISSOUF SANOGO / AFP