LA PHOTO. RDC: la jeune Eglise kimbanguiste compte près de 8 millions de fidèles

Par Dominique Cettour-Rose (avec AFP) | Publié le 28/05/2017 à 15H02, mis à jour le 30/05/2017 à 18H40

Le kimbanguisme, religion prophétique née en 1921, reprend de nombreux éléments du christianisme importé au Congo par les missionnaires. Son fondateur Simon Kimbangu fut condamné par les autorités du Congo belge d'alors pour incitation à la révolte et emprisonné jusqu'à sa mort, en 1951. Mais son message d'émancipation du peuple noir a trouvé un fort retentissement et perdure encore.

  • A Beni en République Démocratique Congo
    A Beni, en République Démocratique du Congo

    Persécutés, les premiers kimbanguistes sont sortis de la clandestinité et obtenu des autorités coloniales belges, le statut d'Eglise officielle en 1959, un an avant l'indépendance du Congo. Tout en professant un message éminemment non-violent, les kimbanguistes affichent un fonctionnement très militaire et attachent une importance toute particulière à la musique. Essentiellement implantée en RDC, cette jeune Eglise a essaimé dans certains pays voisins d'Afrique centrale, mais aussi en Europe, par le biais de la diaspora congolaise. L'Église de Jésus-Christ sur la Terre par son Envoyé spécial Simon Kimbangu (EJSSK) revendique 32 millions de fidèles. En RDC, leur nombre est évalué à environ 10% de la population. © Eduardo Soteras / AFP