LA PHOTO. Sécheresse et conflits, fléaux de l’Ethiopie

Par Laurent Filippi | Publié le 04/02/2018 à 13H30

Le sud de l’Ethiopie souffre d’une sécheresse catastrophique. 8,5 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire dont 700.000 risquent de mourir de faim, selon l’ONG Oxfam. A cette crise humanitaire s’ajoute le conflit meurtrier interethnique entre Oromos et Somalis pour l’accès à l’eau et à la terre. Plus de 5 millions de personnes ont trouvé refuge dans des camps de déplacés.

  • Collecte d’eau dans camp réfugiés Farburo.
    Collecte d’eau dans le camp de réfugiés de Farburo.

    Fin janvier 2018, le secrétaire général adjoint aux Affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence Mark Lowcock s’est rendu au 30e Sommet de l’Union africaine à Addis Abeba. «Si l’Ethiopie a fait des progrès remarquables en matière de développement et de lutte contre l’insécurité alimentaire au cours des trois dernières décennies, sa vulnérabilité à la sécheresse a entraîné une insécurité alimentaire récurrente. (…) 900 millions de dollars devront être mobilisés cette année», a-t-il déclaré. Dans l’immédiat, le Fonds central d'intervention d'urgence (Cerf) des Nations Unies a octroyé 10 millions de dollars pour aider des personnes déplacées en raison du conflit aux frontières des régions Oromia et Somali. Au cours des deux dernières années, le Cerf a alloué 49 millions de dollars à des opérations d'aide en Ethiopie.   © AP Photo/Mulugeta Ayene / Sipa