LA PHOTO. Sénégal: la pastèque, un marché porteur pour les agriculteurs

Par Laurent Filippi | Publié le 28/10/2017 à 16H25

A partir de septembre-octobre, les vendeurs de pastèques envahissent les rues de Dakar. Au Sénégal, la culture et le commerce de ce fruit ne cesse de progresser. Il est devenu une importante source de revenus pour les agriculteurs.

  • Sur marché à Pikine banlieue Dakar.
    Sur un marché à Pikine, une banlieue de Dakar.

    En Afrique francophone, la production maraîchère a augmenté de 50% ces dix dernières années. Et depuis un peu plus de 5 ans, la pastèque (xaal en wolof) connaît un vif succès au Sénégal. Le climat très favorable et un système logistique bien rôdé facilite cette culture. Toute une agro-industrie s’est mise en place autour de ce fruit, notamment cultivé dans les campagnes autour de Dakar. 80% de la production est destinée à l’exportation, principalement en Europe. Très apprécié des Sénégalais, le xaal possède de réelles vertus pour lutter contre les maladies chroniques. Il freinerait aussi l’apparition de cancers, dont celui de la prostate. Mais cela n’a pas encore été prouvé scientifiquement. © SEYLLOU / AFP