LA PHOTO. Soudan du Sud: un conflit interminable, des déplacés par milliers

Par Laurent Filippi | Publié le 10/06/2017 à 12H55, mis à jour le 10/06/2017 à 14H01

Depuis avril 2017, les combats dans le nord du Soudan du Sud ont repris. Des milliers de civils sont déplacés. Les combats situés dans l'Etat du Haut-Nil ont mis en danger 50.000 civils. La moitié a fui vers les villages et les camps du Soudan. Des voyages qui durent plusieurs jours. Sans abris, sans ombre et sans eau suffisante, sous des températures de 40 degrés, leur vie est d’autant plus menac

  • Les civils arrivent épuisés dans village d’Aburoc au Soudan Sud.
    Les civils arrivent épuisés dans le village d’Aburoc, au Soudan du Sud.

    Le Soudan du Sud est indépendant depuis 2011. Mais en 2013, le pays a basculé dans la guerre civile. Sur fond de tensions ethniques entre les Dinkas (ethnie du président Salva Kiir) et les Nuers (ethnie du vice-président Riek Machar). Les combats font rage entre les soldats et les miliciens des deux camps. 12 millions de personnes sont menacées par les violences. Un accord de paix signé en août 2015 n’a rien changé. Le conflit s’est même dégradé. La région du Nil Supérieur a été scindée en deux. Depuis, l’Etat voisin du Nil blanc au Soudan accueille près 90.000 réfugiés. Sur 3,5 millions de personnes déplacées, 2 millions ont fui en dehors du pays.  © GIUSEPPE CACACE / AFP