LA PHOTO. Soudan: le président el-Béchir fait campagne au Darfour

Par Alain Chemali | Publié le 05/04/2016 à 14H50

Maître chez lui malgré un mandat d'arrêt international pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au Darfour, le président soudanais fait campagne pour un référendum qui doit décider du statut administratif de ce territoire. En conflit ouvert avec Khartoum pour marginalisation de leur région, les rebelles du Darfour sont opposés à cette consultation.

  • Le président el-Béchir au centre en visite à Nyala au Darfour 4 avril 2016.
    Le président el-Béchir, au centre, en visite à Nyala au Darfour le 4 avril 2016.

    Près de 4 millions d'électeurs du Darfour sont appelés aux urnes à partir du 11 avril 2016 pour décider si cette région du Soudan doit rester divisées en cinq Etats (ou provinces) ou si elle doit devenir une seule et même région. Armé du slogan «C'est au peuple du Darfour de décider», le président el-Béchir, dont l'armée et les miliciens Janjawid ont décimé la population de la région, fait campagne pour le maintien des cinq Etats, contre une rébellion qui prône une région unique dotée d'une grande autonomie. Toutefois, en raison de combats en cours, les insurgés et les partis d'opposition soudanais estiment que les conditions ne sont pas propices à l'organisation d'une telle consultation.  © ASHRAF SHAZLY/AFP