LA PHOTO. Soudan: pyramide, ossements et ADN à la recherche du roi perdu

Par Laurent Filippi (avec AFP) | Publié le 29/04/2018 à 13H32

Au début du XXe, des fouilles sont organisées en Nubie (nord du Soudan). Les archéologues espèrent y trouver une cité royale. En 1923, l’Américain G. Reisner ouvre la pyramide de Méroé, probable tombeau du roi Khalmani qui régna de 207 à 186 avant J.-C. Le 25 avril 2018, cette nécropole est rouverte. Des ossements et une chambre funéraires y sont découverts. Quels secrets cachent-ils?

  • Pyramides méroïtiques à Bajarawiya 250 kilomètres au nord-est Khartoum.
    Pyramides méroïtiques à Bajarawiya (250 kilomètres au nord-est de Khartoum).

    Des archéologues soudanais vont effectuer de nouveaux examens et des tests ADN sur les ossements de plusieurs personnes et sur des objets trouvés dans la pyramide numéro 9 de la cité antique de Méroé, un site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Une chambre funéraire va aussi être minutieusement inspectée. Grâce à ces nouvelles prospections, les archéologues espèrent découvrir les restes du roi Khalmani. Enfin ! © Ashraf Shazly / AFP