LA PHOTO. Thaïlande: une secte très «space»

Par Frédérique Harrus | Publié le 17/02/2017 à 15H13, mis à jour le 17/02/2017 à 15H13

Le bouddhisme est la religion de près de 95% des 67 millions de Thaïlandais (4% sont musulmans et 1% chrétiens). L'inconduite d'un nombre croissant de moines et les dérives mercantiles des temples lui portent préjudice. Malgré la pression exercée par certains, le bouddhisme n'a pas été déclaré religion d'Etat dans la nouvelle Constitution de 2014.

  • Son allure soucoupe volante
    Son allure de soucoupe volante

    n'est pas parvenue à cacher les multiples malversations dont se sont rendus coupables les dirigeants de ce sanctuaire. Le temple de Dhammakaya, au nord de Bangkok est célèbre dans tout le pays pour le mouvement éponyme qu'il abrite. Bien que s'apparentant à une secte, celui-ci jouit d'une immense fortune, compte près de 3.000 moines et possède des ramifications dans plus de 30 pays. Il est au cœur d'un immense scandale financier, qui tient le pays en haleine depuis des mois. Ses dirigeants ont détourné des millions d'euros de dons faits par les fidèles, dont plus de 31 millions versés par un chef d'entreprise accusé d'avoir, lui-même, détourné cet argent. L'Etat a mobilisé 4.000 policiers et militaires pour investir le temple, les précédents raids ayant échoué du fait de l'opposition des fidèles qui en avaient interdit l'accès. Malgré les moyens mis en œuvre, le moine fondateur de 70 ans reste introuvable. © SAKCHAI LALIT/AP/SIPA