LA PHOTO. Zimbabwe: la récolte de tabac devrait atteindre 200.000 tonnes en 2018

Par Véronique le Jeune | Publié le 25/03/2018 à 15H41, mis à jour le 26/03/2018 à 10H27

La culture du tabac, avec l'exploitation de l'or et celle du diamant, est la principale source de revenus en devises du Zimbabwe. La quasi-totalité de la récolte (en augmentation prévue de 5,8% en 2018) est exportée. En 2017, environ 186.000 tonnes de feuilles de tabac ont été vendues à la Chine, à l'Afrique du Sud et à la Belgique, générant plus de 1,2 milliard de dollars de recettes.

  • Dans capitale Harare l'heure est aux enchères sur feuilles tabac.
    Dans la capitale Harare, l'heure est aux enchères sur les feuilles de tabac.

    Premiers à tâter la marchandise enfermée dans de grosses balles en jute, les acheteurs chinois sont très gourmands. Depuis 2012, la Chine est en effet devenue le plus important acheteur de tabac zimbabwéen, captant plus de 40% de la récolte. Dans le pays, plus de trois millions de personnes dépendent de ce secteur pour leur subsistance. À l'ouverture des ventes le 21 mars 2018, le prix de l'enchère pour la première balle a commencé à 6 dollars le kilo avant de descendre à 4,90 dollars.  © Jekesai NJIKIZANA / AFP