Et pendant ce temps...

Mali,  Guinée,  Afrique,  Afriques

La polio fait son retour au Mali et en Guinée

Par Catherine Le Brech avec agences@GeopolisAfrique | Publié le 07/09/2015 à 16H29, mis à jour le 07/09/2015 à 16H30

Vaccination contre polio
Vaccination contre la poliomyélite. © ANNA ZIEMINSKI / AFP

Le 7 septembre 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé une mise en garde : le risque de développement de la polio en Guinée et au Mali est élevé. En cause, la réapparition de la maladie, due en partie au faible taux de vaccination des enfants.


Cette fois, il s’agit d’un bébé de 19 mois, porteur de la même souche que celle détectée à Siguiri en Guinée en août 2014. L’enfant, qui venait de ce pays, est arrivé fin juillet au Mali pour y être soigné. Il s’agit du premier cas constaté dans la région depuis plus de quatre ans.
 
«Le risque d'expansion est considéré comme élevé dans les deux pays en raison du faible taux de vaccination tant au Mali qu'en Guinée», a déclaré à Reuters Cory Couillard, porte-parole de l'OMS. Des mesures d'urgence coordonnées ont immédiatement été prises pour enrayer l'épidémie.

Pourtant, la maladie régressait 
Le retour de cette maladie infectieuse (causée par la transmission d'un virus qui détruit le système nerveux entraînant des paralysies et parfois la mort) survient en Afrique, alors même que le continent avait fêté en août une année sans nouveaux cas. Selon les agences onusiennes, il s’agissait là d’une étape importante vers l'éradication de la maladie à l'échelle planétaire, comme l'écrivait en août 2015 dans Jeune Afrique le Dr.Matshidiso Moeti, également directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.

Vaccination contre polio à Kano au nord Nigeria
Vaccination contre la polio dans le quartier Dawanau de Kano, au nord du Nigeria, en octobre 2013. © AFP PHOTO/AMINU ABUBAKAR
 
Parmi les pays qui n’ont pas décelé de nouveaux cas depuis un an figure le Nigeria, où six malades ont été dénombrés en 2014, contre 338 en 2009, selon l'OMS. Le président nigérian Muhammadu Buhari a d’ailleurs fixé comme objectif de débarrasser totalement son pays de la polio d'ici 2017. Le Nigeria est le dernier pays du globe avec le Pakistan et l'Afghanistan où la polio existe à l'état endémique.

L'Europe n'est pas encore débarassée de ce fléau
Le Vieux-Continent craint une recrudescence de la maladie. L'OMS a annoncé le 2 septembre 2015 que deux enfants vivant dans le sud-ouest de l'Ukraine avaient été paralysés par la polio. Il s'agissait des tout premiers cas en Europe depuis 2010.