Et pendant ce temps...

France,  Europe,  Maroc,  Afrique,  Afriques

La presse marocaine se déchaîne contre la candidate d’En Marche! en Afrique

Par Mohamed Berkani@GeopolisFTV | Publié le 13/05/2017 à 09H56

Leila Aichi
La sénatrice centriste Leila Aichi investie par La République En Marche pour la 9e circonscription des Français de l’étranger. © BERTRAND GUAY / AFP

La sénatrice centriste Leila Aichi a été investie par La République En Marche! (LREM) pour la 9e circonscription des Français de l’étranger, qui représente l’Afrique du Nord et de l’Ouest. «Inadmissible», «couac», «rififi et cafouillage»... la presse marocaine ne décolère pas.


L’investiture de la sénatrice Modem (centre) Leila Aichi dans la 9e circonscription des Français de l'étranger par l’équipe du nouveau président français Emmanuel Macron a déclenché la colère de la presse et des réseaux sociaux marocains. «L’investiture de cette Française d’origine algérienne est un premier couac de l’équipe du nouveau président, car cette candidate a déjà soutenu le Front Polisario par le passé. En effet, lors d’un colloque sur la situation au Sahara au Palais du Luxembourg en janvier 2013, elle avait dénoncé «l’alignement systématique de la France sur la politique marocaine du Sahara»», explique L’Economiste


Le Desk, dans un article au vitriol, n’a pas de mots assez durs contre la candidate macroniste. «Au Maroc, cette annonce suscite une levée de boucliers. L’ex-écolo, girouette en politique, est surtout connue pour son appui inconditionnel aux frontistes de Tindouf (Polisario, NDLR)», s’indigne le site en ligne.

La question du Sahara Occidental est un point de crispation entre l'Algérie et le Maroc depuis plus de 40 ans et obère la construction de l'Union du Maghreb arabe, lancée en 1989 avec la Libye, la Mauritanie et la Tunisie.

 
La sénatrice centriste ne figurait pas dans la première liste rendue publique par La République En Marche! (LREM) jeudi après-midi (11 mai 2017). Augustin Augier, fils de Philippe Augier, maire de Deauville, membre de l'UDF puis du Nouveau-Centre, et de Marielle de Sarnez députée européenne et Conseillère de Paris (Modem), a annoncé ne pas être candidat. Et sa place a été attibuée dans la soirée à Leila Aichi.

Les réseaux sociaux marocains ne sont pas en reste. 




La 9e circonscription des Français établis hors de France est l'une des plus importantes des 11 circonscriptions législatives des Français établis hors de France. Créée en 2010, elle comprend 16 pays d'Afrique de l’Ouest et du Nord pour une population d’environ 150.000 Français inscrits sur les registres consulaires.