Vidéo

Société,  Egypte,  Afrique

LA VIDEO. A El-Alamein, les mines tuent encore, 75 ans après la bataille

Par Jacques Deveaux@GeopolisAfrique | Publié le 30/10/2017 à 14H13, mis à jour le 31/10/2017 à 14H37

Cimetière allié bataille d'El Alamein
Le cimetière militaire allié d'El-Alamein. © Khaled Dessouki/AFP

On vient de commémorer le 75ème anniversaire de la bataille d’El Alamein, qui avait débuté le 23 octobre 1942 dans le désert égyptien. Ce fut la première défaite des nazis, et un tournant dans l’issue de la guerre. Etonnamment, 70 ans après, le secteur reste miné et constitue une menace pour la population.


«Un engin spécialisé dans le déminage balaie la zone avec son rouleau muni de chaînes, soulevant un épais nuage de poussière. Une mine explose. Deux autres explosions contrôlées retentissent dans le désert, déclenchant un panache de fumée jaune et rouge», explique l’AFP. Cette région d’El Alamein, en bordure de mer, est encore minée sur près de 3000 km², 75 ans après le conflit. Plus de 1000 km² ont déjà été déminés, grâce notamment au soutien de l’Union européenne, soit une enveloppe de 4,7 millions d’euros.

Reportage Afp TV mis en ligne le 30 octobe 2017.

Il y aurait eu un demi-million de mines installées par les Allemands pour bloquer l’avancée des Britanniques. Franchir cette zone provoqua un carnage dans les rangs des troupes de Montgomery. «Le tir de barrage avait fait sauter des milliers de mines. Mais leur destruction complète était impossible. Ils cherchèrent plutôt à déminer plusieurs passages de 7,50 m de large pour permettre aux chars d'avancer à deux de front», raconte le site Les années noires.

Faute de moyens, le secteur autour d’El Alamein n’a jamais été déminé après guerre. Or, le danger pour la population est tout sauf anecdotique. Les accidents sont réguliers, en particulier chez les enfants. Aussi un programme de prévention a été mené dans les écoles de la région. Il a sensiblement fait baisser le nombre d’accidents.