Vidéo

Société,  Nigeria,  Afrique

LA VIDEO. Au Nigeria, le football s'en remet à Dieu

Par Jacques Deveaux@GeopolisAfrique | Publié le 27/05/2018 à 16H03, mis à jour le 29/05/2018 à 12H10

Joueurs MFM football club
Les joueurs du MFM football club à l'échauffement durant une rencontre de la CAF 2018. © AFP/Pius Otomi Expeï

Si en Europe les liens ne sont plus très serrés entre le monde du football et l’Eglise, cela n’est pas le cas dans les pays africains où le christianisme est très actif. Au Nigeria, par exemple, la grande équipe du pays n’appartient pas à un fonds d’investissement du Golfe persique mais à une église évangélique.


Les amateurs de Don Camillo le savent bien. L’Eglise et le football font particulièrement bon ménage. Le pape François est d’ailleurs un grand fan de ce sport. En Europe et en Amérique latine, les congrégations religieuses sont souvent à l’origine de la fondation des clubs. Ainsi, en France, le célèbre AJ Auxerre a-t-il été fondé en 1905 par le non moins célèbre abbé Deschamps, qui a donné son nom au stade.
 
Les liens entre la balle et l’Eglise ne remontent pas à hier. Au Moyen- Age, le ballon s’invite même au sein des édifices religieux lors de la fête dite du ballon pascal. Ce n’est pas l’ancêtre du foot certes, plutôt celui du jeu de pelote, mais on joue au ballon à l’intérieur même des cathédrales. Le sport n’est pas qu’un instrument éducatif. Il permet également de faire rayonner le message religieux. Le football est aussi le symbole, comme dans Don Camillo, de la lutte entre laïcs et catholiques.
 
La fondation Scholas Occurrentes, fondée en Argentine par l’archevêque Jorge Bergoglio (le futur pape), œuvre dans le domaine de l’éducation. Elle est très liée au monde du football et préconise cette activité sportive pour le développement des jeunes. Elle a passé des accords, notamment avec la Confédération sud-américaine de football.

Reportage AFP video

Au Nigeria, l’une des plus grandes équipes du pays, seconde du championnat en 2017, appartient à une église évangélique. Le MFM football club a été créé par le pasteur Daniel Kolawole Olukoya en 2007 dans les quartiers pauvres de Lagos. MFM sont les initiales du Ministère de la Montagne de Feu et des Miracle, l’église créée par le pasteur.

Selon lui, le sport protège la jeunesse de la criminalité et de la drogue. L’équipe amateur a réussi au-delà de toutes les espérances en remportant dès 2014, la «coupe du Monde de football de l'Eglise». Les résultats sont à la hauteur des moyens de ce club financé par une église prospère. Et le foot le lui rend bien, attirant les jeunes vers l’église. Un cercle vertueux en quelque sorte…