Vidéo

Indonésie,  Asie-Pacifique

LA VIDEO. La décharge qui nourrit les pauvres de Djakarta

Par Jacques Deveaux@GeopolisFTV | Publié le 04/01/2016 à 15H01, mis à jour le 04/01/2016 à 15H01

La décharge géante Djakarta
6000 personnes vivent sur la décharge de Bantar Gabang à Djakarta, en Indonésie. © Bay Ismoyo

Grande comme 120 terrains de football. Chaque jour on y déverse plus de 6000 tonnes d’ordures ménagères. Nous sommes dans la banlieue de Djakarta en Indonésie. La décharge de Bantar Gabang est une des plus grandes au monde. Des milliers de personnes grattent les immondices pour tenter de survivre.


On estime que 6000 hommes, femmes et enfants vivent sur cet immense terrain, fouillant les ordures putrides à la recherche de quoi subvenir à leurs besoins. Un de ces chiffonniers raconte à l’AFP qu’il peut gagner 5 dollars par jour à fouiller la montagne de détritus. Ce qui, note l’agence, est plutôt remarquable dans ce pays où 40% de la population vit avec moins de deux dollars par jour.
 
Alors peu importe les risques, sanitaires ou physiques, d’une activité interdite mais tolérée. Tout ce petit monde s’agite, une hotte en bambou sur le dos, entre les camions poubelles et les excavateurs.

Nasrudin, le directeur de l'école élémentaire la plus proche du site de la décharge, s'inquiète pour la santé de ses élèves: la plupart souffrent d'infections de la peau, de problèmes de bronchite et de vers intestinaux, liés au fait que les enfants déambulent au milieu des détritus.
 

reportage AFP vidéo mis en ligne le 13 décembre 2015.

Mais le voisinage est exaspéré. Dans un rayon de dix kilomètres autour de la décharge vivent 850.000 personnes qui en subissent les nuisances.

Djakarta ne possède aucun plan de recyclage des déchets, alors que la ville dépasse les dix millions d’habitants. D’un côté, la protection de l’environnement, de l’autre, la survie de milliers de personnes.

Présidentielle américaine

Recevez notre newsletter consacrée aux élections américaines 2016