Vidéo

Politique,  Afrique

LA VIDEO. Union africaine: en construction !

Par Falila Gbadamassi@GeopolisAfrique | Publié le 07/02/2018 à 13H47, mis à jour le 07/02/2018 à 16H12

Diffusé le 29/01/18 (Géopolis/Franceinfo)

L'Union africaine veut se réformer pour remplir plus efficacement ses missions, notamment celle de contribuer au développement du continent.


En 2002, quand l’Union africaine prend officiellement le relais de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), l'heure est à l'enthousiame! 
 
La nouvelle organisation, qui s'inspire de l'Union européenne, concrétise le rêve d’unité des leaders africains depuis les indépendances. Mais c'est au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi que l'Union doit son existence.   
 
Ironie du sort, une quinzaine d'années plus tard, c'est en Libye qu'elle doit faire face à un cuisant constat d'échec. Les migrants africains, qui tentent de rejoindre l'Europe pour fuir la misère sur le continent, sont désormais vendus comme des esclaves dans ce pays.  

Réformes
L'Union n'est-elle pas censée protéger les Africains en contribuant notamment au développement du continent? Afin de mieux remplir ses missions, l'organisation panafricaine a donc décidé de se réformer pour gagner en efficacité. 

 
Mais pour l'Organisation dont les 54 pays du continent et la République arabe sahraouie démocratique sont membres, être efficace, c'est aussi parler d'une seule voix. Ce qu'elle n'arrive toujours pas à faire. 
 
L'une des rares fois où les Etats ont montré un front uni, c'est à propos de la Cour pénale internationale que les dirigeants africains jugent partiale. 
 
L'Union africaine soutient officiellement le retrait des pays africains de la juridiction internationale. Mais en 2011, les Etats du continent sont restés divisés sur l'intervention internationale en Libye à laquelle la France a participé. 
 
La communauté internationale a finalement eu le dernier mot au grand dam des nations africaines qui en paient aujourd'hui les conséquences.  
 
Sur le plan politique, l'Union peine en effet à relever l'un de ses principaux objectifs: garantir la paix et la sécurité en Afrique. En Côte d'Ivoire hier, en République centrafricaine ou encore au Soudan du Sud aujourd'hui, l'Union africaine reste impuissante. 
 
Dépendance financière
Autre handicap notoire de l'organisation panafricaine: sa dépendance financière. Près de 60% du budget de l’Union africaine en 2018 est financé par ses partenaires internationaux. L’Union européenne étant son plus important donateur. 
 
L'Union africaine continuera de solliciter l'aide internationale, par exemple, pour lutter contre le terrorisme au Sahel. Cependant, elle veille à assurer son autonomie financière grâce à une taxe de 0,2% sur les importations de ses membres.

Efficacité et autonomie financière détermineront dans les années à venir sa crédibilité. L'Union africaine obtiendra, peut-être alors, le siège permanent pour l’Afrique au Conseil de sécurité de l'ONU qu'elle réclame depuis des années.