Clap

Economie,  Burkina Faso,  Afrique

Le Burkina Faso passe à la Télévision numérique terrestre

Par Michel Lachkar@GeopolisAfrique | Publié le 02/01/2018 à 17H14

Une femme regarde funérailles Jean Paul II à télévision ivoirienne.
Une femme regarde les funérailles de Jean Paul II à la télévision ivoirienne (Abidjan, avril 2005). © afp/ issouf Sanogo

Annoncée depuis 2015 et plusieurs fois reportée, la Télévision numérique terrestre (TNT) fait ses premiers pas en Afrique de l'Ouest. le Burkina Faso est le premier pays d’Afrique de l’Ouest à basculer vers la technologie numérique qui permet de diffuser plusieurs chaînes sur une seule fréquence. La Côte d'Ivoire devrait suivre en 2018. Lentement mais sûrement, la TNT fait son chemin en Afrique.

 
Au Burkina Faso, le lancement de la TNT a débuté le 30 décembre 2017. Cette technologie, qui permet de compresser les données et de multiplier les canaux de diffusion, couvre à ce jour près de 70% du territoire national.
Elle a nécessité 45 milliards de FCFA (70 millions euros) d'investissements et les citoyens doivent également mettre la main à la poche pour acheter les décodeurs TNT ou de nouveaux téléviseurs. Le marché est déjà saturé par les produits chinois à des prix abordables.

«La TNT favorisera une meilleure couverture télévisuelle du territoire», affirme Kadidia Savadogo directrice générale de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT). Plusieurs chaînes gratuites nationales sont visibles sur la TNT, les télévisions publiques (RTB et RTB2) et privées (BF1, Canal 3, TV Al Houda, TV Maria, Impact TV, SMTV, CVK, El-Béthel, Burkina Info, TVZ) qui émettaient déjà en analogique. Deux autres chaînes 3TV et Omega TV, en phase d'essai, s'ajouteront à ce groupe qui «atteindra  prochainement la vingtaine», a-t-elle précisé.

«La télévision numérique terrestre va permettre une offre plus riche, plus diversifiée», a indiqué le ministre de la Communication, Rémis Fulgance Dandjinou.

La période transitoire (à la fois analogique et numérique) va durer six mois. Le Burkina sera alors le premier pays de la région à basculer dans le numérique terrestre, après avoir été pionnier de la télévision en Afrique de l'Ouest, avec la toute première chaîne publique créée en 1963.

Le voisin ivoirien devrait se lancer lui aussi dans la TNT avant la fin de l'année 2018. Une dizaine de pays africains ont, d’ores et déjà, achevé leur transition numérique: Maroc, île Maurice, Malawi, Mozambique, Rwanda, Tanzanie et Tunisie. Les deux géants du continent, l'Afrique du Sud et le Nigeria, devraient achever leur transition numérique en 2019. Reste à répondre a l'autre défi: produire les programmes qui alimenteront toutes ces nouvelles chaînes de télévision.