Vidéo

Nigeria,  Afrique

Le groupe Shell accusé de polluer le delta du Niger

Par Florencia Valdés Andino@GeopolisAfrique | Publié le 06/08/2012 à 10H18, mis à jour le 15/11/2012 à 16H02

La flore faune sont fortements touchés par pollution dans delta Niger.
La flore et la faune sont fortements touchés par la pollution dans le delta du Niger. © FTV

Des fuites dans des pipe-lines ont contaminé les sols et les eaux du delta du Niger au Nigeria. Les dégâts sont énormes, le géant pétrolier est poursuivi en justice par 11 000 habitants de la région.

Les poissons du delta du Niger, dans l'Ogoniland, n'arrivent plus à survivre et une nappe brune et épaisse couvre ses eaux. Cela fait deux ans que les habitants de la zone attendent que celle-ci soit nettoyée. Pour l'instant, ils n'ont pas obtenu gain de cause, même si les autorités nigérianes ont infligé au groupe Shell, responsable de la pollution, une amende de 4 milliards d'euros.

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais affirme que les fuites sur ses pipe-lines sont dues à des actes de sabotage et à des activités illégales comme le vol de brut, prélevé directement sur les oléoducs, et le raffinement clandestin. Des arguments qui n'arrivent à convaincre ni les défenseurs de l'environnement ni les habitants qui ont porté plainte contre la multinationale.

L'ONU a conclu le jeudi 4 août 2012 que la pollution pétrolière dans le sud du Nigeria était telle qu'elle pourrait nécessiter l'opération de nettoyage la plus vaste jamais réalisée. Cette opération pourrait prendre vingt-cinq à trente ans, selon le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).

La pollution fait rage dans le delta du Niger

Euronews, 4 août 2012.

Shell a tenu à préciser qu'il ne produit plus de pétrole dans la région depuis 1993. Cependant, un important oléoduc appartenant à la compagnie continue de traverser la région et celle-ci a reconnu sa responsabilité dans deux marées noires de 2008 et 2009 dans l'Ogoniland, s'engageant à payer des compensations.