Le point sur...

Royaume-Uni,  Irlande,  France,  Finlande,  Europe,  Europes,  L'actualité

Le paquet de cigarettes neutre fait débat en Europe

Par Anne-Elizabeth Philibert@GeopolisAfrique | Publié le 10/03/2015 à 09H31, mis à jour le 10/03/2015 à 09H31

Paquets cigarettes images chocs
Paquets de cigarettes et images chocs. © France 3/Geopolis

Les buralistes français partent en croisade contre le paquet de cigarettes neutre, l'une des mesures du plan anti-tabac de Marisol Touraine. Adoptés par l'Australie depuis 2012, ces paquets standardisés, dont le but est de diminuer l'attrait du tabac, sont déjà en cours d'adoption dans certains pays européens.

Sans surprise, le tabac est très nocif pour la santé. Il tue même. Chaque année 73.000 personnes meurent du tabac en France, selon l’Agence de Presse Médicale. La cigarette tue un fumeur sur deux mais elle est également responsable du déclenchement des bronchites chroniques. Sur les 3.5 Millions de malades, 100.000 d’entre eux ont besoin d’une assistance respiratoire à domicile. Cette menace sanitaire engendre un coût exhorbitant pour l’Etat. Marisol Touraine a donc fait de la lutte anti-tabac son cheval de bataille. Parmi les mesures de son plan : l’interdiction de fumer dans les espaces de jeux pour enfants, l’interdiction du vapotage dans les écoles, les transports collectifs et, surtout celle qui s'attire la foudre des buralistes, le paquet de cigarettes neutre.


Le projet ne fait pas un tabac auprès des buralistes français
Si le paquet de cigarettes neutre est un bon moyen de diminuer l’attrait du tabac, selon la Fondation contre le cancer, qui dénonce un lobby du tabac toujours en quête d'idées pour rendre l'emballage branché, chic et séduisant, cette décision provoque la colère des buralistes ! Les débitants de tabac ne veulent pas de ces paquets standardisés, tous de la même forme, de la même taille, de la même couleur et sur lesquels le message de prévention, des images dures, occupe 65% de la surface. Seule la marque apparaîtrait en tout petit, en France en tout cas. Déjà touchés par une hausse constante du prix des paquets, les 27.000 buralistes de France partent en guerre contre le projet de la ministre de la Santé. Selon le Président de la Confédération des Buralistes, l’emballage neutre va encore faire diminuer les ventes, déjà mises à mal par le marché noir et la contrebande. Les commerçants lancent donc une campagne «anti-paquet neutre» avec ces photos chocs étalées sur leurs comptoirs et des slogans comme «Oui à la prévention, non à la punition». Ils espèrent ainsi faire le buzz en attendant un hypothétique rendez-vous à l’Elysée.
 
Le paquet neutre est en cours d'adoption en Irlande et au Royaume-Uni
Car le projet du paquet neutre, débattu prochainement à l’Assemblée nationale, pourrait être adopté en France dès 2016. Sur le Vieux continent, si tous les pays de l’Union Européenne sont soumis à une Directive Européenne Anti-Tabac, certains souhaitent imposer le paquet neutre. Comme l’Irlande qui est déjà le premier pays de l’Union Européenne à avoir interdit la cigarette au bureau. Au Royaume-Uni,  David Cameron a récemment annoncé qu’il fallait présenter un projet de loi dans ce sens avant la fin du mois de mars. Le paquet neutre est aussi en consultation en Norvège. La Finlande est sur les pas de son voisin nordique. La vague pour combattre le tabagisme commence à prendre de l’ampleur.
 

De longues batailles judiciaures contre les fabricants de tabac en vue...

Mais c’est le gouvernement australien qui dès 2012 est le tout premier dans le monde à expérimenter ces nouveaux emballages neutres. Tous les produits du tabac sont vendus dans des paquets uniformes vert olive dépourvus de logo et avec des photos de personnes malades. Mais très vite, cette mesure s’est heurtée à l’opposition virulente des fabricants qui dénoncent une expropriation de leur droit à la propriété intellectuelle. Philippe Morris, leader mondial du secteur, a engagé l’Etat Australien dans une longue et coûteuse procédure. En cas d’adoption du projet, la France doit se préparer à une virulente bataille judiciaire contre les puissants lobbys. Mais, entre la foudre des buralistes et les actions en justice de l'industrie du tabac, gageons que, pour le gouvernement français, la santé n’ait pas de prix...