Les enfants au "noir", un défi pour la société chinoise

Par Jean-Claude Rongèras | Publié le 08/03/2012 à 10H26, mis à jour le 15/11/2012 à 16H02

Une jeune chinoise 2e enfant d'un couple vit sans identité
Une jeune chinoise, 2e enfant d'un couple, vit sans identité © AFP

Née en 1993, Sue, deuxième enfant d'un couple de Chinois pauvres alors que la politique de l'enfant unique battait son plein, n'a pu obtenir de papiers, car ses parents n'ont pas payé l'amende de 560 euros. Sans existence légale, sa vie est un combat permanent.

La jeune Chinoise n'a jamais été scolarisée et ne peut pas être soignée normalement. De même, sa vie sociale est réduite. Si la politique de l'enfant unique a permis à la Chine d'éviter un accroissement de 400 millions d'individus, le sort de quelques millions d'enfants, marginalisés par le système, devra un jour être pris en compte par les autorités.

Sue mène une vie de seconde zone 

Les enfants au "noir", un défi pour la société chinoise - 281 Les enfants au "noir", un défi pour la société chinoise - 281

(AFPTV, le 25 octobre 2011)