Clap

Société,  Mali,  Afrique

Mali: Kadia Togola, 127 ans, doyenne de Bamako et... de l'humanité?

Par Eléonore Abou Ez@GeopolisAfrique | Publié le 14/10/2017 à 16H27

Kadia Togola doyenne Bamako affiche 127 ans au compteur
Kadia Togola, la doyenne de Bamako affiche 127 ans au compteur. © Capture d'écran de la télévision malienne ORTM

Dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le président malien Ibrahim Boubakar Keïta a rendu «une visite de courtoisie» à la doyenne de Bamako. Kadia Togola dit avoir 127 ans. Si cela se vérifiait, la super-centenaire tiendrait le record du monde de longévité.


Les Maliens connaissent bien Kadia Togola. Chaque année, depuis 4 ans, elle reçoit chez elle le chef de l’Etat Ibrahim Boubakar Keïta pour marquer le mois de la solidarité.
La visite est diffusée dans le journal du soir de la télévision publique ORTM, et la centenaire a droit à tous les honneurs. La «doyenne de Bamako» a 127 ans et «toutes ses dents», comme on l’apprend dans le reportage.

Reportage de la télévision malienne ORTM sur la visite du président IBK à la doyenne de Bamako

Quand on aime, on compte
La centenaire malienne, ses proches et le président affichent et célèbrent fièrement les 127 ans de Kadia Togola, mais personne ne revendique le titre de doyenne de l’humanité. Pourtant, si la date de naissance est authentifiée (1890 d’après un calcul tout simple), ce serait un record. La Bamakoise détrônerait ainsi l’Italienne Emma Morano qui a vécu jusqu’à 117 ans et la Française Jeanne Calment qui s’est éteinte à 122 ans.
 
Le Mali et l’Afrique hors concours
Un groupe américain, Gerontology Research group (GRG), recense les super-centenaires à travers le monde, selon des critères très stricts. Pour figurer dans le classement international, il faudra notamment fournir deux documents d’identité loin de toute falsification. Or, les pays africains manquent souvent de registres de naissance écrits et ils sont systématiquement exclus du classement. La Chine et l’Inde sont également pénalisées pour les mêmes raisons.

Le classement groupe américain «Gerontology Research group» GRG

Le classement du groupe américain «Gerontology Research group» © Capture d'écran


Une chose est sûre... 
100, 110, 120… Qui détient vraiment le record mondial de longévité? Difficile à savoir à 100%. Comment les centenaires font-ils pour vivre si longtemps? Là aussi, ça reste un mystère. «J’ai interviewé plus de super-centenaires que n’importe qui d’autre, essayant de découvrir ce qu’ils ont en commun. La réponse est presque rien», disait le Dr Stephen Coles, gérontologue américain et fondateur de Geontology Resaerch group.

Une chose est néanmoins sûre, qu’elles se prénomment Jeanne, Emma ou Kadia, les femmes sont plus résistantes au temps et peuvent vivre très, très longtemps. Et peut-être même plus…