Clap

Société,  Maroc,  Afrique

Maroc: la participation d’Israël aux Mondiaux de judo dérange

Par Eléonore Abou Ez@GeopolisAfrique | Publié le 11/11/2017 à 10H11

Le judoka israélien Or Sasson médaillé bronze aux Jeux Olympiques Rio
Le judoka israélien Or Sasson, médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. © Toshifumi KITAMURA / AFP

La ville de Marrakech accueille les 11 et 12 novembre 2017 le championnat du Monde de judo «toutes catégories». Parmi les athlètes en compétition, un médaillé olympique israélien. Sa participation fait polémique.


Le judoka israélien Or Sasson a obtenu son visa pour le Maroc, mais sa présence à la compétition sportive mondiale ne fait pas l’unanimité en raison de sa nationalité.
Au royaume chérifien, comme dans tous les pays arabes, tout ce qui touche à Israël reste tabou.
 
«Provocation»
Dans une déclaration conjointe, plusieurs organisations politiques, dont celle du parti au pouvoir Justice et développement (PJD), ont condamné l’arrivée de l’athlète israélien Or Sasson. Sa participation a été qualifiée de «provocation», comme le rapporte le site Middle East Monitor. Ces mêmes parties dénoncent «les manifestations croissantes de normalisation avec l’entité israélienne» alors que le pays a officiellement rompu tout contact diplomatique avec Israël en 2000 suite à la guerre de Gaza.
 
Pas de signe ostentatoire
Ce n’est pas la première polémique du genre dans le monde arabe. Pour calmer les esprits, les pays organisateurs d’évènements internationaux jouent la discrétion. Dernier exemple en date, une compétition de judo fin octobre à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis. Les membres de la délégation israélienne ont dû concourir sous des kimonos dépourvus du sigle ISR, les trois lettres identifiants leur pays. Le drapeau de l’Etat hébreu a été remplacé par celui de la Fédération internationale de judo. 

Et ce n’est pas tout, lors de ses rencontres sportives internationales certains participants arabes refusent de serrer la main de leurs adversaires israéliens.
Un geste politique qui surprend dans un contexte où le jeu et l’esprit sportif sont censés dominés le terrain. 


Vidéo mise en ligne par Adrian Gray sur Youtube le 26 octobre 2017.