Clap

Politique,  Mauritanie

Mauritanie: référendum pour supprimer le Sénat et changer le drapeau national

Par Michel Lachkar@GeopolisAfrique | Publié le 03/08/2017 à 15H44, mis à jour le 04/08/2017 à 09H55

Manifestation contre révision constitutionnelle mars 2017
Manifestation contre la révision constitutionnelle en Mauritanie en mars 2017 © AFP/ M.Hamed Cheine El Bekaye / Anadolu Agency

Les mauritaniens sont appelés aux urnes samedi 5 août 2017 sur un projet de révision constitutionnelle. Le texte prévoit la suppression du Sénat, de la Haute cour de justice, et du Haut conseil islamique. Une deuxième urne est prévue pour modifier le drapeau et l’hymne national. Une partie de l’opposition qui redoute le renforcement du pouvoir présidentiel, boycotte le scrutin.

1,4 million de Mauritaniens sont appelés à se prononcer samedi par referendum sur plusieurs changements constitutionnels dont la suppression du Sénat et  la création d’assemblées régionales «plus proches du terrain».
 
La révision constitutionnelle avait été adoptée le 9 mars 2017 par les députés, mais rejetée par les sénateurs (pourtant majoritairement favorables au pouvoir). Le gouvernement à donc décidé de contourner la voie parlementaire en soumettant le projet à referendum.
 
Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a fait campagne dans tout le pays, espérant un « oui massif » et reprochant à l'opposition (qui boycott le scrutin) de vouloir «créer le chaos».

Accélérer la prise de décision? 
Mohamed Ould Abdel Aziz a même traités les sénateurs, opposés au projet de révision constitutionnelle, de «corrompus», invitant le peuple à «éliminer cette chambre dangereuse pour l'avenir du pays et de sa démocratie».
 
Le président mauritanien affirme «vouloir simplifier les institutions, alléger le fardeau financier pour l’Etat et accélérer la prise de décision et le processus législatif». «Un prétexte pour renforcer le pouvoir exécutif, et briser tout réel contre pouvoir» affirme l’opposition radicale qui boycotte le scrutin qu'elle juge «inconstitutionnel».
Les partisans du non et du boycott ont été «exclus des média et du temps d'antenne de la campagne officielle», affirme la Haute autorité de l'audiovisuel et de la presse.
 

Nouveau drapeau mauritanien deux bandes rouges seront rajoutés si oui gagne
nouveau drapeau mauritanien: deux bandes rouges seront rajoutés si le oui gagne  © libre de droits


Hymne plus patriotique      
Une deuxième urne sera réservée samedi au vote sur la modification des couleurs du drapeau national. L’idée du chef de l’Etat étant de rajouter deux bandes rouges aux symboles actuels afin de représenter «le sang versé par les ancêtres et le sang que les générations futures seraient prêtes à verser pour leur pays». Le nouvel hymne sera lui aussi plus patriotique.
 
Dans l’un des pays les plus pauvres au monde, d’autres priorités semblaient plus urgentes. La victoire du «oui» ne fait que peu de doutes.