Eclairage

Belgique,  Europe,  Europes,  L'actualité

Mons 2015: la culture, une chance pour la relance économique

Par Malika Catala-Monange@GeopolisAfrique | Publié le 27/01/2015 à 09H47, mis à jour le 27/01/2015 à 09H54

Un tableau spectacle inaugural Mons 2015
Un tableau du spectacle inaugural de Mons 2015. © France 3/Geopolis

Prés de 100.000 personnes ont bravé le froid les 24 et 25 janvier pour participer aux festivités organisées par Mons promue capitale européenne de la culture pour un an. La cité wallonne compte saisir cette chance pour relancer son économie

Reportage: Claire Chevalier, Antoine Morvan, Bruno Weill


Une chance face à la crise
Le titre de capitale européenne de la culture 2015 est une aubaine pour cette région de l’ouest de la Belgique durement touchée par la crise
Une petite révolution pour cette ancienne ville industrielle située au cœur d’une région minière en pleine reconversion.
Cet événement devrait servir de levier de développement économique social et culturel et générer un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros.
Pour la cité belge de 93.000 habitants, l’objectif est clair : faire aussi bien que Lille distante d’à peine 75 kilomètres, capitale européenne de la culture en 2004. A la tête d’un budget de 58,6 millions d’euros, la ville nordiste a pu en récupérer 10 fois plus. La ville a vu également son image évoluer devenant «the place to Be».
En endossant le titre à son tour, la ville de Mons compte elle aussi attirer les touristes.

Google, Microsoft, IBM: les géants sont déjà là
Elle mise pour cela sur la création de cinq nouveaux musées ainsi qu’un centre pour les musiques émergentes et une maison pour le design.
Le beffroi symbole patrimonial de la ville devrait également reprendre du service après trente-deux ans de silence 
La cité wallonne espère également encourager l’implantation de Start up et de nouveaux acteurs économique dans la foulée des géants américains Google, Microsoft ou IBM qui s'y sont implantés ces dernières années, favorisant l'émergence de nombreuses petites entreprises innovantes.

Van Gogh aurait aimé
Spectacles, expositions, concerts, et nouvelles technologies... durant un an, près de 300 manifestations sont prévues en présence de plusieurs milliers d’artistes... Parmi les événements phares de Mons 2015, l’exposition «Van Gogh au borinage, la naissance d’un artiste» au musée des Beaux-Arts de Mons jusqu’au 17 mai.

Inaugurée par le roi Philippe et la reine Mathilde, 70 peintures dessins et lettres présentent une facette méconnu de l’artiste. L’exposition retrace les débuts du peintre hollandais dans le Borinage, là ou tout a commencé, dans ces paysages de charbonnage, au milieu des ouvriers et des paysans... Un thème que le jeune Vincent reprendra tout au long de sa carrière.
Ce sont les tableaux et les dessins de ses premiers pas, premiers coups de crayon que le public est invité a découvrir.

Comme Marseille?
Avec un programme soutenu, mélange de rendez-vous culturels à portée internationale, d’événements festifs régionaux et de multiples happening locaux, Mons a vu les choses en grand pour espérer attirer autant de personnes que Marseille, capitale européenne de la culture en 2013. Avec 8 millions de visiteurs, la ville a fait un carton plein. La cité phocéenne a bénéficié d’au moins 600 millions d’euros de retombées économiques.