Clap

Corée du Sud,  Asie-Pacifique

Grippe aviaire: la Corée du Sud ravitaillée en œufs frais par les Etats-Unis

Par Dominique Cettour-Rose (avec agences)@GeopolisFTV | Publié le 11/01/2017 à 16H39, mis à jour le 19/01/2017 à 11H24

Pénurie œufs en Corée Sud
La Corée du Sud a abattu plus de 30 millions de volailles, en majorité des poules pondeuses, mi- novembre 2016, en raison d'une épidémie de grippe aviaire.
© MYCHELE DANIAU / AFP

Les Sud-Coréens, qui s'apprêtent à célébrer les fêtes du Nouvel An lunaire, attendent impatiemment, d'ici la fin janvier 2017, une livraison de 400 tonnes d’œufs frais américains. Pour lutter contre une épidémie de grippe aviaire, la Corée du Sud avait abattu plus de 30 millions de volailles, mi- novembre 2016.


Les 51 millions d’habitants de Corée du Sud attendent désespérément de pouvoir acheter des oeufs pour préparer les fêtes du Nouvel An lunaire qui déutent le 27 janvier au soir. Traditionnellement, elles se déroulent toujours entre le 21 janvier au 20 février et connaissent la même effervescence que les fêtes de Noël dans les pays occidentaux.

L'abattage de 31 millions de volailles, essentiellement des poules pondeuses, a privé depuis novembre 2016, les étales des magasins d'alimentation et de grandes surfaces d'oeufs frais locaux. Une flambée des prix au détail s'en est suivie: la boite de 30 œufs était facturée 9.440 wons (7,49 euros) le 11 janvier 2017, ce qui représente une hausse de près de 74% par rapport au prix du 18 novembre, jour où le premier cas de virus H5N6 a été confirmé, dans une ferme du centre du pays.


L’accord conclu entre les Etats-Unis et Séoul prévoit que les premières livraisons d’œufs frais américains arriveront le 14 janvier 2017 en Corée du Sud pour rejoindre les épiceries et supermarchés. Elles seront acheminées par les deux principales compagnies aériennes sud-coréennes (Korean Air et Asiana Airlines) qui transporterons chacune 100 tonnes d'oeufs, soit au total 2,98 millions d'unités. Une deuxième livraison de 200 tonnes, est prévue au cours de la semaine suivante, selon deux sources proches du dossier.
 
Ces pourparlers avaient commencé quand la Corée du Sud a levé l'interdiction imposée en 2015 sur l'importation d'œufs en coquilles américains quand les Etats-Unis étaient confrontés eux-mêmes à une épidémie de grippe aviaire.

Séoul lève ses taxes sur les produits à base d'oeufs
«Je pense qu'il y aura très vite beaucoup d'œufs qui seront acheminés en Corée du Sud. Des bateaux entiers», a déclaré, le 8 janvier, Jim Sumner, président d'une fédération de l'industrie de la volaille américaine (la «USA Poultry and Egg Export Council»), sans toutefois chiffrer la valeur d'une telle cargaison.

La Corée du Sud a annoncé, le 10 janvier, qu'elle levait ses taxes sur les importations de produits à base d'œufs, lequels étaient jusqu'à présent taxés de 8% à 30%. La Corée du Sud n'a plus importé d'œufs frais depuis 1999. 

Aucun cas d'infection humaine au virus H5N6 n'a été recensé en Corée du Sud. Cette souche du virus avait fait six morts en Chine entre 2014 et avril 2016, selon le centre sud-coréen de contrôle et de prévention des maladies.