Clap

Sénégal,  Afrique

Oxfam: le chanteur sénégalais Baaba Maal renonce à son rôle d'ambassadeur

Par Géopolis (avec AFP)@GeopolisAfrique | Publié le 15/02/2018 à 17H17

Baaba Maal
«Ce qui s'est passé, sur le plan humain, est répugnant et déchirant» © SEYLLOU / AFP

Le chanteur sénégalais Baaba Maal a annoncé sa démission de son rôle d'ambassadeur de l'ONG Oxfam, éclaboussée par un scandale sexuel, devenant la deuxième célébrité à claquer la porte après l'actrice britannique Minnie Driver.

«Ce qui s'est passé, sur le plan humain, est répugnant et déchirant», a-t-il déclaré le 13 février 2018 dans l'émission BBC Newsnight. «C'est très triste. Les personnes vulnérables, particulièrement les enfants, devraient toujours être protégées. De ce fait, je me dissocie immédiatement d'Oxfam», a-t-il ajouté


L'ONG basée en Grande-Bretagne Oxfam est au centre d'un scandale après des révélations sur le recours à des prostituées et de potentiels abus sexuels commis par certains membres de son personnel en Haïti, au Tchad et au Soudan du Sud, mais aussi dans ses boutiques au Royaume-Uni.
 
Elle est aussi accusée de dysfonctionnements, n'ayant pas signalé les agissements de ces personnels, notamment ceux du Belge Roland Van Hauwermeiren, ancien directeur au Tchad et en Haïti, cible de plusieurs accusations. Ce dernier a estimé le 15 février dans la presse belge que certains faits avaient été exagérés.
 
Deux jours plus ,tôt, l'actrice et chanteuse britannique Minnie Driver, nommée au Oscars, avait été la première célébrité à annoncer renoncer à son rôle d’ambassadrice d'Oxfam. Le scandale a aussi entraîné la démission de la directrice générale adjointe d'Oxfam, Penny Lawrence.
 
La ministre britannique au Développement international, Penny Mordaunt, réclame un changement radical dans la façon de travailler des ONG, dont Oxfam, afin d'empêcher les abus sexuels. Il a menacé de leur couper l'aide gouvernementale.