PHOTO. Antananarivo: la place du 13 mai prise d’assaut par l’opposition malgache

Par Martin Mateso | Publié le 24/04/2018 à 15H14

Le bras de fer se poursuit entre le président malgache, Hery Rajaonarimampianina, et son opposition. Plusieurs milliers de Malgaches se succèdent depuis le 21 avril 2018 sur l'emblématique place du 13 mai, au cœur de la capitale, pour dénoncer la répression meurtrière de la marche antigouvernementale du 21 avril. Deux personnes ont été tuées par les forces de l'ordre et plusieurs autres blessées.

  • Manifestation antigouvernementale dans capitale malgache 23 avril 2018.
    Manifestation antigouvernementale dans la capitale malgache le 23 avril 2018.

    Tour à tour, les deux anciens chefs de l'Etat malgache, Marc Ravalomanana et Adry Rajoelina, ont rejoint la foule pour rendre hommage aux victimes de la répression du 21 avril. L'opposition continue de réclamer la démission du chef de l'Etat. Elle l'accuse de vouloir faire taire ses adversaires à sept mois du premier tour des élections générales. Le président malgache a pour sa part accusé ses rivaux de tentative de coup d'Etat. Il a mis en garde «les fauteurs de troubles et ceux qui incitent à la haine et aux affrontements, en quête de bain de sang». © Photo AFP/Rijasolo