Eclairage

Luxembourg,  Europe,  Europes,  La Commission européenne

Ils font l'Europe et retournent sur les bancs de l'école pour expliquer cette drôle de construction politique

Par Dominique Voegele@GeopolisAfrique | Publié le 14/05/2015 à 13H58

Après bancs école ceux Parlement européen
Après les bancs de l'école, ceux du Parlement européen © EP- 2014

Eh oui, le saviez-vous ? Tous nos hauts responsables européens, qu’ils soient politiques ou fonctionnaires sont allés à l’école. Pire, on leur demande d’y retourner !

C’est une opération née en 2007. A l’origine, le gouvernement allemand qui préside alors l’Union européenne ; le principe est simple, inviter les hauts fonctionnaires à rejoindre les bancs de l’école où ils ont sévis, et cela pour parler d’Europe avec les lycéens ou collégiens d’aujourd’hui. Le succès est immédiat et la Commission européenne et le conseil, représentant les Etats encouragent la formule.

Mais, car il y a toujours un mais, il faudra attendre cette année pour que la France rejoigne le projet. Mais là, c’est l’enthousiasme, 250 candidats, avant tout fonctionnaires arrondissement de la Commission se lancent dans la campagne qui va durer jusqu’au 7 juin. Premier candidat, notre Secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Harlem Désir. Il s’en est retourné dans le 13ème à Paris au lycée Claude Monet.

Mais c’est une autre habituée de ce type de rencontre qu’elle a d’ailleurs multipliée en Lorraine, en Sarre et dans son pays le Luxembourg, que nous avons rencontrée. Viviane Reding, est aujourd’hui députée européenne, mais elle a aussi été la Vice-présidente de la Commission européenne. L’un de ses terrains de jeu favori, le lycée Hubert-Clément d’Esch-sur-Alzette.

L'eurodéputée Viviane Reding est retournée dans le lycée où elle avait fait ses études pour parler d'Europe aux élèves.

L’an passé, ce sont près de 700 fonctionnaires qui ont joué le jeu, intervenant dans 21 pays auprès de plus de 60000 étudiants. Il était grand temps que la France s’y mette.