Pour fuir la crise, des retraités français choisissent le Maroc

Par Jacques Deveaux | Publié le 01/11/2012 à 09H42, mis à jour le 15/11/2012 à 16H02

Vue Rabat capitale Maroc.
Vue de Rabat, capitale du Maroc. © AFP

Le phénomème ne faiblit pas. Les retraités français s'installent de plus en plus au Maroc. Le soleil et le charme du pays n'expliquent pas tout. Sans ambages, ces exilés reconnaissent que leurs motivations sont financières. Ici, la vie est moitié moins chère qu'en France.

80.000 Français résident au Maroc et près du quart a plus de 60 ans. La retraite au soleil n'est pas une chimère, à tel point que dans la région d'Agadir, un village est même construit pour eux. Dans un an, il comptera 244 maisons, vendues exclusivement à des Français.

Pour les retraités, le royaume chérifien est un petit paradis. A Casablanca, le loyer pour un appartement de 120 m² s'élève à 700 euros. L'alimentation est moitié moins onéreuse qu'en France. Ainsi, un Français verra son pouvoir d'achat multiplié par deux ou trois en s'installant au Maroc, sans compter quelques avantages fiscaux possibles.

Certains retraités ne s'en cachent pas, seul l'intérêt financier a dicté leur exil au Maroc. Ici, au moins, ils n'ont pas à se serrer la ceinture.

Pour fuir la crise, des retraités français choisissent le Maroc Pour fuir la crise, des retraités français choisissent le Maroc

Reportage France 3, Hervé Dhinaut et Antoine Placier, diffusé le 25 octobre 2012