Clap

Société,  Tanzanie,  Afrique

Qui est le milliardaire tanzanien Mohammed Dewji disparu à Dar es Salam?

Par Eléonore Abou Ez@GeopolisAfrique | Publié le 16/10/2018 à 11H20

L'homme d'affaires tanzanien Mohammed Dewji à Dar es Salam en avril 2015
L'homme d'affaires tanzanien Mohammed Dewji dans son bureau à Dar es Salam, en Tanzanie, en avril  2015. © KHALFAN SAID HASSAN / AFP

Mohammed Dewji, 43 ans, est porté disparu depuis le 11 octobre 2018. L’homme d’affaires tanzanien a été enlevé par des hommes armés dans la capitale économique de Tanzanie, Dar es Salam. Sa famille offre près d'un demi-million de dollars de récompense pour toute information qui permettrait de le retrouver.


Mohamed Dewji a été kidnappé dans un hôtel de luxe de Dar es Salam en Tanzanie. L’homme d’affaires, communément appelé Mo, se rendait comme chaque matin à la salle de sport. Mais cette fois-ci, il a été intercepté par des hommes armés qui ont tiré en l’air et l'ont forcé à monter dans leur voiture. «Des hommes blancs venus à bord de deux véhicules», selon les premières informations citées par le gouverneur de la région. Depuis, aucune nouvelle officielle du jeune entrepreneur devenu milliardaire.
 
L’homme qui vaut plus d’un milliard
A 43 ans, Mohammed Dewji est considéré comme le plus jeune milliardaire du continent africain, selon le magazine Forbes. L’homme d’affaires est à la tête du groupe tanzanien METL présent dans une dizaine de pays, notamment africains, avec des activités comme le commerce, l'agriculture, l’énergie ou encore la téléphonie mobile. Un conglomérat développé en moins de 20 ans.
 
Le flair des affaires
C'est après des études à l’université Georgetown, aux Etats-Unis, que le jeune Mo revient dans son pays natal, la Tanzanie. Agé de 23 ans, il rejoint alors la société de commerce et de transport fondée par son père dans les années 70. Très vite, il décide d’investir avec succès dans des secteurs comme l’agriculture et le textile. 

Son groupe se développe rapidement et son chiffre d’affaires explose avec une croissance de 200% par an. Il emploie aujourd’hui plus de 28.000 personnes en Tanzanie et dans d’autres pays africains.
 
De la politique à la philanthropie
Son parcours professionnel ne se limite pas aux affaires. A 30 ans, Mo Dewji se lance en politique. Il est élu député en 2005 et occupe ce poste pendant 10 ans. Désigné «Personne de l’année» par Forbes Afrique en 2015, l’homme le plus célèbre et le plus riche de Tanzanie a fait don de la moitié de sa fortune au moins en faveur de causes philanthropiques, rapporte le magazine.

Sa devise est d’ailleurs affichée en gros sur le site de son groupe: «Lorsque Dieu vous bénit financièrement, n’élevez pas votre niveau de vie. Elevez votre niveau de don.»

Marié et père de trois enfants, Mohammed Dewji, promet de mettre fin à la pauvreté en Tanzanie et mise avant tout sur l’éducation.