Clap

Royaume-Uni,  Europe

Royaume-Uni: des portes rouges pour les domiciles des demandeurs d’asile

Par Jacques Deveaux@GeopolisFTV | Publié le 22/01/2016 à 11H46, mis à jour le 22/01/2016 à 11H55

Porte rouge
Les portes des logements des demandeurs d'asile à Middlesbrough ont étrangement presque toutes rouges. © BBC/Reuters

La couleur des portes des logements sociaux réservés aux demandeurs d’asile de Middlesbrough crée la polémique. Elle permettrait de reconnaître aisément l’origine des locataires. Beaucoup d’entre eux se plaignent d’agressions.


Le hasard ? Sans doute pas. Dans ces quartiers populaires de la ville de Middlesbrough, les maisons de rue sont identiques. Une porte et une fenêtre en façade, parfois en bow-window, une fenêtre en étage. Des dizaines d’entrées identiques, mitoyennes, s’étendent le long d’une rue dont l’entretien laisse à désirer. Etonnament, les portes sont souvent rouges, mais pas exclusivement. 155 sur un total de 168 maisons gérées par le même bailleur dans deux quartiers pauvres de la ville a compté le Times.
 
Or, il se dit qu’à Middlesbrough nul n’ignore que derrière la porte rouge réside un demandeur d’asile. Il y a quatre ans déjà, Jomast, la société qui gère ces logements pour le compte du bailleur G4S, avait été mise en demeure d’effacer ce marqueur social. Elle n’en a rien fait. Et les locataires se plaignent de dégradations en tous genres. Des œufs sont jetés sur les facades, On frappe à la porte et à la fenêtre en pleine nuit. «Des gens frappent à ma porte et me disent de quitter le pays», témoigne Manthri Ranasing un réfugié du Sri Lanka.
 
Un porte-parole du bailleur G4S a déclaré qu’il était «grotesque» d’y voir un geste ségrégatif. «Il n’y a aucune politique pour peindre la porte des demandeurs d’asile d’une quelconque couleur.» 20% du parc est destiné aux demandeurs d’asile, et toutes les couleurs sont utilisées.
 
On apprend cependant que les portes de même couleur on bien un but. Il s’agit pour le personnel d’entretien de repérer plus vite les logements gérés par la compagnie Jomast.
Pas de discrimination donc. Reste que tout cela a des conséquences malheureuses. Mais cette fois, l’affaire est montée jusqu’au ministère. Promis, les portes vont être repeintes.

Présidentielle américaine

Recevez notre newsletter consacrée aux élections américaines 2016