Et pendant ce temps...

Société,  Algérie,  Afrique

Saisie de 701 kg de cocaïne à Oran: le scandale qui ébranle l’Etat algérien

Par Géopolis@GeopolisAfrique | Publié le 25/06/2018 à 14H42

Port d'Oran
Les douanes algériennes ont saisi 701 kg de cocaïne sur un bateau venant du Brésil. © Frédéric Soreau / Photononstop

Des magistrats suspendus, deux procureurs placés sous mandat de dépôt, des enfants de responsables politiques impliqués... La saisie de 701 kilogrammes de cocaïne le 29 mai 2018 dans le port d’Oran n’en finit pas d’ébranler les institutions algériennes.


L’homme filmait ses rencontres avec ses interlocuteurs. Magnat de l’immobilier, le jeune quadragénaire Kamel Chikhi s’est converti dans l’importation de la viande congelée. Surnommé «Kamel El Bouchi (Boucher)», le milliardaire a vu sa carrière prendre fin le 29 mai 2018 à Oran. Sur un bateau en provenance du Brésil, en plus de la viande congelée, les douaniers algériens, alertés par leurs homologues espagnols, découvrent 701 kg de cocaïne, la plus importante saisie de l’histoire de l’Algérie.

Le scandale devient politique et met à nu des complicités dans l’appareil judiciaire. Appartements, maisons, des millions de centimes en liquide, le principal accusé, Kamel le Boucher, s’est montré très généreux avec ses «amis». Sans les avertir, le jeune importateur aurait filmé à chaque fois ses rencontres avec ses obligés: magistrats, procureurs, enfants de responsables politiques, dont le fils d’un ancien Premier ministre., entre autres

Ferry cocaïne
samedi 23 juin 2018, 11 magistrats sur les 18 entendus ont été suspendus par la justice. Deux procureurs ont été placés sous mandat de dépôt pour avoir bénéficié «d’avantages indus». Selon la presse, un fils d’un ancien Premier ministre aurait été écroué ainsi que le chauffeur du patron de la Police nationale (DGSN), ce que dément le ministère de l’Intérieur en évoquant un simple chauffeur. «La liste des personnalités que Kamel Chikhi fréquentait ne s’arrête pas à ces deux personnages. Ses connaissances au sein de la police, de l’armée, de certains ministères sont aussi nombreuses que puissantes», affirme El Watan.

Transit vers l’Europe ?
Selon de nombreux spécialistes, la cocaïne n’est pas destinée au marché local, trop restreint pour absorber une telle quantité. Algérie, pays de transit vers l’Europe? «A ce jour, aucune commission rogatoire n’a été délivrée aux autorités espagnoles et brésiliennes pour connaître les circonstances de cette expédition de plus de 700 kg de cocaïne dans des cartons censés contenir de la viande», note El Watan. L’enquête n’est qu’à ses débuts.