Le point sur...

Société,  Tunisie,  Afrique

Sécurité routière: la Tunisie «en pole position» des pays les plus dangereux

Par Laurent Ribadeau Dumas@GeopolisAfrique | Publié le 30/08/2018 à 11H59

Route en Tunisie
Route en Tunisie © AFP - GODONG / BSIP

«La Tunisie occupe la première place mondiale au nombre des accidents de la route et de leurs victimes», affirmait en 2014 l’Association tunisienne de prévention routière. Quatre ans plus tard, les chiffres sont toujours mauvais: entre le 1er janvier et le 10 juillet 2018, 620 personnes ont trouvé la mort sur les routes tunisiennes.


En moyenne, les drames routiers tuent chaque année 1500 personnes pour une population de 11,4 millions d’habitants.
 
Quelle est la place réelle de la Tunisie dans le sinistre classement des routes les plus meurtrières au monde? Visiblement, elle varie selon les sources. Mais une chose est sûre, comme l’explique le site webmanagercenter, le pays figure «en pole position» dans ce domaine. Il «fait partie des pays dont les routes sont les plus meurtrières au monde, (il est classé) 138e/180 avec un taux de mortalité de 24,4 morts pour 100.000 habitants. Nos voisins libyens battent le record mondial de mortalité sur les routes en fermant le classement 180e/180», rapporte le site.

En Libye, le taux de mortalité pour 100.000 habitants est trois plus élevé qu’en Tunisie (chiffre 2015).

Et les assurances ?
A Tunis, la capitale, on compte le plus grand nombre d’accidents. Et à Sfax, seconde ville du pays, le plus grand nombre de décès.

Causes des accidents: les traversées de route, le manque d’attention au volant et la vitesse (par ordre d’importance), selon les médias tunisiens. Accidents qui se produisent d’abord pendant les mois d’été, et plus particulièrement en juillet.

Et qu’en est-il des assurances? Il est difficile de trouver des chiffres. La Fédération tunisienne des sociétés d’assurance fournit cependant des données partielles concernant les motocycles. On compterait ainsi 1,2 million de motocycles en Tunisie, dont 90% ne seraient pas assurés.