Stéphane Hessel, l'inlassable militant indigné des droits de l'Homme

Par Pierre Magnan | Publié le 27/02/2013 à 14H44, mis à jour le 27/02/2013 à 14H44

Stéphane Hessel, ancien ambassadeur de France, né à Berlin en 1917, déporté en 1944 pour résistance, mort le 27 février à 95 ans, symbolisait une certaine idée de l'Europe et du combat pour les droits de l'Homme.

Fils de Franz et Helen Hessel, née Grund, qui inspireront, avec l'écrivain Henri-Pierre Roché, le trio de Jules et Jim, il a été naturalisé français en 1937. Normalien, Stéphane Hessel, qui parlait allemand, français et anglais, était l'incarnation de l'intellectuel européen.

Mobilisé en 1939, fait prisonnier, il s'était évadé et avait rejoint le général de Gaulle à Londres. Envoyé en France en 1944, il avait été arrêté et déporté à Buchenwald.

A la Libération, il participa en tant que secrétaire à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

Depuis de nombreuses années, il symbolisait le combat en faveur des droits de l'Homme, que ce soit en France avec les sans-papiers ou les mal-logés ou dans le monde pour le droit des Palestiniens, par exemple.

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a salué dans un tweet «le grand Européen, toujours engagé, jamais satisfait, mû par un esprit de combat et de liberté».

  • Avec Dalai Lama

    Avec le Dalai Lama

    15 août 2011 à Toulouse: Stéphane Hessel avec le Dalaï Lama.

    © REMY GABALDA / AFP

  • Avec Ingrid Betancourt Florence Aubenas

    Avec Ingrid Betancourt et Florence Aubenas

    2010, Hessel entre deux ex-otages: Ingrid Betancourt (à gauche) et la journaliste Florence Aubenas.

    © LOIC VENANCE / AFP

  • Hommage à l'abbé Pierre

    Hommage à l'abbé Pierre

    2011: intervention de Stéphane Hessel à l'occasion du 4e anniversaire de la mort de l'abbé Pierre au siège d'Emmaüs.

    © BORIS HORVAT / AFP

  • Militant pour paix au Proche-Orient

    Militant pour la paix au Proche-Orient

    Janvier 2013: Stéphane Hessel avec la Palestinienne Leila Shahid et le militant israélien anti-sioniste Michel Warschawski à Paris, pour dénoncer une censure à l'Ecole Normale Sup.

    © BORIS HORVAT / AFP

  • Défenseur d'une certaine idée l'Europe

    Défenseur d'une certaine idée de l'Europe

    2008: Stéphane Hessel à l'occasion du 60e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'Homme, dont il fut l'un des rédacteurs.

    © PATRICK KOVARIK / AFP

  • Pour droit au logement

    Pour le droit au logement

    Octobre 2007: Hessel avec Carole Bouquet, Guy Bedos et Enki Bilal, rue de la Banque à Paris, pour le droit au logement.

    © MEHDI FEDOUACH

  • Contre mur entre Israël territoires palestiniens

    Contre le mur entre Israël et les territoires palestiniens

    5 mars 2004 à Paris: Stéphane Hessel, ancien ambassadeur de France en Israël, dénonce le mur de séparation construit par Israël.

    © JACK GUEZ / AFP

  • Avec Aung San Suu Kyi

    Avec Aung San Suu Kyi

    Juin 2012: cérémonie au ministère des Affaires étrangères à Paris, en l'honneur de la Birmane Aung San Suu Kyi, en présence de Laurent Fabius et Simone Veil. A droite, Alain Delon.

    © ERIC FEFERBERG / AFP

  • Militant pendant dernière présidentielle française

    Militant pendant la dernière présidentielle française

    Octobre 2011: Stéphane Hessel parle avec le candidat Hollande, qu'il soutient, et la première secrétaire du PS d'alors, Martine Aubry. Le jour de l'investiture de Hollande, en mai 2012, Stéphane Hessel qualifie le nouveau président d'«homme de justice».

    © JOEL SAGET / AFP

  • Auteur best seller

    Auteur de best seller

    Photographié ici lors d'une manifestation en 2011, Stéphane Hessel est l'auteur d'un best seller mondial, «Indignez vous», vendu à plusieurs millions d'exemplaires. Le vieil homme, ancien résistant, avait à cette occasion, rencontré et symbolisé les attentes d'un monde en crise. Le titre de son livre de 32 pages était devenu un slogan qui résumait sa vie.

    © BORIS HORVAT / AFP