Clap

Culture,  Gabon,  Afrique

Télévision : un documentaire sur la mère d'Ali Bongo déprogrammé de Planète+

Par Géopolis (avec AFP)@GeopolisAfrique | Publié le 03/10/2017 à 13H55

Patience Dabany «La mère Gabon» s'est lancée dans chanson
Patience Dabany, «La mère du Gabon», s'est lancée dans la chanson. © SIA KAMBOU / AFP

Un documentaire sur Patience Dabany, ex-femme de l'ancien président du Gabon Omar Bongo et mère de l'actuel président Ali Bongo, a été déprogrammé de Planète+ après une menace de plainte de l'ex-première dame.


«Nous avons suspendu la diffusion de ce documentaire le temps d'examiner les allégations de la plaignante», a confirmé une porte-parole du groupe Canal+, à qui appartient Planète+. Cette suspension fait suite à un courrier de l'avocat de Patience Dabany.
 
Le réalisateur Joël Soler s'est étonné de cette décision, soulignant que le film avait été validé par la chaîne et que la direction de Planète+ en avait fait l'éloge lors de la première le 21 septembre, une projection à Paris en partenariat avec l'ONG Human Rights Watch.


Selon Joël Soler, des bandes annonces de l'épisode, visibles un temps sur le site de Planète+, ont été retirées. «J'ai toute confiance en Planète+ et j'espère une reprogrammation», a-t-il précisé à l'AFP.
 
Ce documentaire de 52 minutes produit par Day for Night avec la participation de Canal+ devait être diffusé jeudi 28 septembre à 20h55. Baptisé Les Matriarches, il appartient à la série de portraits Despot Housewives, consacrés aux femmes de dictateurs et dont la deuxième saison a débuté le 21 septembre sur la chaîne payante Planète+.


Excentricité, chanson et politique
«Bienvenue chez celles que l'on surnomme "Les mères de la nation". Dans les grandes dynasties de la terreur, où la filiation place la mère, la fille ou la sœur au cœur du pouvoir absolu, leur destin vacille entre idolâtrie, folie ou infamie», explique le communiqué de présentation de l'épisode que la chaîne avait envoyé mi-septembre.
 
(Ici, avec le leader du groupe ivoirien Magic System, Asal-fo)


Patience Dabany en est le personnage principal: «Epouse d'Omar Bongo, elle fut première dame du Gabon (1967-1987). Après son divorce, elle peut révéler toute son excentricité et se lance pleinement dans la chanson. Elle donne un concert au Zénith en 2012. Mère de l'actuel président Ali Bongo, elle retrouve son influence. Elle est surnommée La mère du Gabon», poursuit la fiche de présentation. L'ancienne instrutrice, aujourd'hui âgée de 73 ans, se rêve star et protectrice du peuple. Dans un Gabon déchiré, l'image fait grincer les dents.