Clap

Environnement,  Economie,  Togo,  Afrique

Togo: EDF investit dans le solaire «local»

Par Pierre Magnan@GeopolisAfrique | Publié le 01/11/2018 à 09H59

Le président Togo Faure Gnassingbé
Le président togolais, Faure Gnassingbé, lors d'une réunion internationale. Il avait lancé le projet d'électrification solaire locale en 2017.  © SIMON MAINA / AFP

La société française EDF a signé, le 26 octobre avec BBOXX à Lomé, un accord aux termes duquel elle prend une participation de 50% dans l’entreprise britannique, présente sur le marché togolais depuis décembre 2017. BBOXX commercialise des kits solaires qui permettent aux ménages sans accès au réseau électrique de s'éclairer et de faire fonctionner des appareils domestiques de basse consommation.


Cet investissement d'EDF au Togo vise à permettre le développement de l'électrification dans le pays. «Le Togo a dans le viseur d'atteindre un taux d'électrification de 50% à l'horizon 2020 et de 90% en 2030. Une ambition pour laquelle les autorités se battent à travers un programme de modernisation du circuit de distribution des énergies», rappelait La Tribune Afrique.

En 2005, le nombre de Togolais ayant accès à l'énergie électrique était encore bien loin du quart de la population. Dix ans après, les réformes et les initiatives du gouvernement ont permis d'atteindre les 33% de taux d'électrification, mais seulement 2% à 6% en milieu rural. L'investissement de l'électricien français dans BBOXX vise justement à fournir une solution pour les populations vivant en milieu rural qui sont trop éloignées du faible réseau électrique national pour en profiter. 

Evolution taux d'accès à électricité
Evolution du taux d'accès à l'électricité au Togo (source Compégnie Energie Electrique du Togo) © CEET

«Partenaire clé du programme CIZO, BBOXX a déjà fourni de l’électricité à 26.000 Togolais. L’entreprise a ouvert une vingtaine de boutiques et emploie une centaine de personnes. Les kits solaires de BBOXX comprennent des panneaux solaires, faciles à installer, adossés à des batteries permettant de stocker l’électricité, et payables par simple utilisation d’un téléphone portable. Ces kits permettent de s’éclairer et d’alimenter un ensemble d’appareils domestiques basse consommation tels qu’une télévision, une radio, un ventilateur ou encore un chargeur de téléphone portable», explique EDF qui vise à terme l'alimentation de 500.000 foyers. Le Togo compte environ 7 millions d'habitants.

Le projet CIZO consiste à apporter l'électricité dans les zones dépourvues d'accès au réseau électrique. Il a été officiellement lancé en 2017. «L’Etat togolais s’est associé à la compagnie britannique BBOXX, spécialisée dans l’électrification solaire décentralisée. La société s’est engagée à installer 300.000 systèmes solaires domestiques dans le pays sur les cinq prochaines années», écrivait à l'époque le site Agenceecofin

Ces systèmes off-grid (hors réseau) permettent de fournir de l'électricité en limitant l'ampleur des investissements dans les infrastructures de réseau (lignes haute tension, pylônes...) dans un pays qui a déjà du mal à gérer son réseau. La presse locale se fait d'ailleurs régulièrement l'écho de coupures d'électricité...

Pourtant, le pays investit aussi dans le développement de la production électrique lourde. C'est ainsi que le groupe Eranove vient de signer un contrat avec le Togo pour la construction d'une centrale thermique (gaz) d'une capacité de 65 MW destiné à alimenter quelque 1,5 million de foyers.