Ukraine : paroles de manifestants

Par Alban Mikoczy | Publié le 16/12/2013 à 09H36, mis à jour le 17/12/2013 à 09H24

Alban Mikoczy, le correspondant de Francetélévisions à Moscou, suit le mouvement de protestation contre le gouvernement en Ukraine. Il nous envoie cinq témoignages de manifestants. Intellectuels et ouvriers se retrouvent ensemble dans l'attente d'un pays ouvert à l'Europe.

  • Olga 37 ans employée municipale
    01 /05
    Olga, 37 ans, employée municipale

    «J'habite l'ouest du pays. Les salaires ne sont pas versés ou alors très en retard. Le gouvernement ne nous accorde aucune subvention car notre région lui est politiquement opposée.» © FTV

  • Andrei 41 ans. Ouvrier
    02 /05
    Andrei, 41 ans. Ouvrier

    «Il y a deux castes dans notre pays. Les proches du pouvoir qui extorquent de l'argent à toutes occasions et 45 millions d'Ukrainiens qui vivent difficilement.» © FTV

  • Anastasia 21 ans étudiante en psychologie
    03 /05
    Anastasia 21 ans, étudiante en psychologie

    «Nous resterons le temps nécessaire jusqu'a la démission du gouvernement. En employant la force contre nos frères, le pouvoir s'est discrédité pour toujours. Nous voulons vivre comme des européens en démocratie et en liberté.» © FTV

  • Ruslana 24 ans chanteuse engagée
    04 /05
    Ruslana, 24 ans, chanteuse engagée

    «Deux nuits de suite, nous sommes allés chanter sur les barricades devant les policiers. Ces actions symboliques constituent ma manière de me rendre utile à mon pays. Ce qui se joue actuellement n'est pas que politique, c'est l'avenir de l'Ukraine qui s'écrit.» © FTV

  • Serguei 39 ans chauffeur-livreur
    05 /05
    Serguei 39 ans, chauffeur-livreur

    «J'ai fait 600 kilomètres pour venir soutenir les manifestants pro-européens. Lorsque je me rends en Pologne, je vois la différence de développement avec notre pays. En quinze ans, l'Europe leur a permis de gagner une génération.» © FTV