Clap

Afrique

Vote à l'ONU: un seul pays africain a voté en faveur des Etats-Unis, le Togo

Par Pierre Magnan@GeopolisAfrique | Publié le 22/12/2017 à 14H18, mis à jour le 22/12/2017 à 14H18

Résultat vote à l'ONU
Résultat du vote du 21 décembre 2017 à l'ONU sur la décision américaine concernant son ambassade en Israël. © SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L'Assemblée générale de l'ONU a largement adopté un texte condamnant la décision américaine sur Jérusalem malgré les menaces lancées avant le scrutin par Donald Trump contre les pays qui voteraient contre les Etats-Unis. Pourtant, le nombre d'abstentions s'est révélé assez important. En Afrique six pays se sont abstenus et un a voté en faveur de Washington, le Togo.

Le Togo a finalement été le seul pays africain a voté en faveur des Etats-Unis lors de l'Assemblée générale de l'ONU le 21 décembre. Un vote finalement sans surprise tant le Togo a affiché sa volonté de rapprocher Israël du continent africain. 


Le portail officiel du Togo «RepublicofTogo» s'est évidemment félicité de la position du pays «seul pays africain à faire ce choix. Une décision courageuse qui est à saluer et qui illustre la détermination de la politique étrangère conduite par le président Faure Gnassingbé». Le reste de la presse nationale reste discrète sur le sujet.

«La Guinée défie Trump»
Pour  les pays qui ont condamné la politique américaine, comme le Sénégal, la presse rappelle que le pays a voté malgré les pressions américaines. «Le Sénégal, qui a été élu au Conseil des droits de l’homme, un organe intergouvernemental des Nations unies, a fait fi de ces menaces des Etats-Unis. Le Sénégal fait partie des 128 pays qui ont voté OUI pour la résolution condamnant la décision américaine», écrit Senego.

La Guinée, qui a aussi voté contre les Etats-Unis, affiche un ton martial. «La Guinée défie Donald Trump» titre Guineenews qui écrit «Malgré les menaces publiques de Donald Trump qui promet des "réprésailles" envers les pays qui bénéficient de l »aide » américaine, la Guinée s’est rangée du côté  de l’immense majorité des pays du monde pour condamner la décision du gouvernement américain de considérer Jérusalem comme la capitale d’Israël».

Le Kenya n'a pas voté pour causes de vacances...
Difficile cependant de déterminer les raisons qui ont poussé les pays africains abstentionnistes à faire ce choix. Les pressions américaines n'ont sans doute pas joué un rôle important. Des pays comme le Rwanda ou l'Ouganda ont en effet toujours affiché des positions très modérées sur la question israélienne. Un pays comme le Sud Soudan doit quasiment son existence aux Etats-Unis. 

Des pays qui recoivent une aide américaine importante comme l'Ethiopie, le Nigéria ou la Tanzanie ont voté en faveur de la résolution condamnant les Etats-Unis. En revanche, le Kenya n'a pas...participé au vote (officiellement pour cause de vacances...). 

Les pays dont la population est essentiellement musulmane ont voté sans surprise contre Washington, suivant en cela la position de l'OCI (organisation de la coopération islamique) tandis que l'Afrique du Sud, dont le gouvernement est issu de la lutte contre l'apartheid, système à l'époque largement soutenu par Israël, a fort logiquement voté contre la décision américaine sur Israël, s'associant même au texte.